cyclisme-sur-route-femmes
Bien-être

J’ai essayé le cyclisme sur route et j’ai adoré ça !

Plusieurs se demandent si le cyclisme est vraiment une activité praticable par une femme. À cette question, moi je vous réponds oui sans hésiter une seule seconde. Non seulement c’est une activité top, mais aussi un passe-temps ou une véritable discipline surtout pour une femme. 

Toutefois, toutes les femmes n’ont pas conscience de toutes les vertus qui se retrouvent dans cette activité. Comme j’ai l’habitude de vous le dire, je l’ai testé et approuvé pour vous. Alors, il ne manque plus que vous dans le navire pour qu’on soit au nombre. 

Je vous propose de lire cet article jusqu’à la fin et vous n’allez plus jamais manquer une seule occasion de faire du vélo sur route. 

Le vélo de route : qu’est-ce que c’est ? 

Je sais que quand je vous parle de vélo de route, vous avez votre petite idée, vous voyez déjà un minivélo, un casque et une tenue. Mais en fait, c’est un peu plus intéressant que ça. Je vous explique. 

Pour faire du cyclisme en route, vous avez besoin de plus qu’un vélo VTT. Je vous conseillerai de vous procurer un vélo fait pour la route, vous pouvez trouver des conseils sur Bikeci pour choisir votre vélo de route. C’est vrai que ce n’est pas le type de vélo qu’on retrouve partout à vil prix. Mais, je peux vous assurer que pour la sensation qu’il peut vous procurer, son prix en vaut vraiment la peine. Moi, j’ai été bluffé. 

En fait, j’utilisais un vélo classique fait maison pour les petites courses de quartier quand en été, je suis partie en vacances. Devinez quoi. J’ai rencontré de super voisins lors de notre camping de luxe, moi et mon mari. Il s’agit de deux frères, certes un peu plus jeunes que nous, mais que je voyais presque tous les matins quand j’allais courir. Ils étaient carrément dingues. 

Disons que ce qu’ils faisaient m’a plus et bah, je leur ai demandé comment je pouvais m’y mettre. Puis ils m’ont dit de me prendre un bon vélo d’abord. Mais avant que ce ne soit le cas, l’un deux me prêtait sa bicyclette afin de m’apprendre les bases du cyclisme en route.

Franchement, il y a tellement d’avantages à pratiquer ce sport tant pour votre bien-être que pour votre distraction. Je n’en reviens toujours pas que, aujourd’hui je sois accro à tout ça.  

Faire du vélo de route : quels en sont les avantages ? 

Comme toute activité sportive, faire du vélo en route a des avantages énormes sur vous. Ah ça, moi-même je l’ai expérimenté. 

D’abord, du point de vue de votre santé, qui est le pilier principal de l’équilibre de votre organisme, cette activité est miraculeuse. Vous savez pourquoi ? Bah, c’est tout simple. Alors, je vous explique très rapidement l’effet que ça a eu sur moi, avant même d’aborder les autres avantages du cyclisme de route. 

En fait, avant que je ne commence à pratiquer cette activité, je pus vous dire que la fatigue était mon quotidien. Mais, depuis, et je ne vous cache rien du tout, ça a beaucoup changé. Je constate même après une journée bien chargée qu’il me reste de l’énergie pour en faire une deuxième. Comme quoi, pédaler est une activité qui réduit la fatigue et qui accroît votre énergie. 

Ensuite, d’un point de vue concentration, j’avoue que les progrès sont remarquables. La distraction peut tourner autour de moi pendant le temps qu’il lui plaît, mais quand je dis stop, c’est stop. J’ai aujourd’hui la capacité de me concentrer et cela n’est remarquable que depuis à peu près six mois. Or il n’y a que depuis à peu près sept mois que j’ai inséré le vélo dans mes activités hebdomadaires. 

De plus, faire du vélo participe à une meilleure oxygénation de votre cerveau, ce qui implique une meilleure performance de ce dernier. Je peux vous énumérer encore une pile d’avantages liés à faire du vélo en général et du vélo de route en particulier.

Enfin, comme plusieurs autres disciplines sportives, le cyclisme est bon pour votre santé mentale et participe notamment à la réduction du stress. Aussi, il a un effet positif sur votre sommeil et donc l’améliore de manière considérable.

Par ailleurs, faire du cyclisme permet également de réguler votre poids. C’est une activité si vertueuse et qui ne nécessite que votre volonté et les équipements nécessaires comme le vélo, les chaussures, une tenue et un casque. 

Tout ça pour vous dire que le besoin que vous avez ne se résout pas uniquement grâce aux médicaments. Je peux cette fois-ci, vous l’assurer parce que dans mes aventures, j’ai pu l’expérimenter : le cyclisme est thérapeutique. Essayer de vous y mettre et le résultat sur vous sera épatant. 

Cependant, comme vous pouvez déjà vous demander dans un coin de votre tête, à quoi vous exposez-vous en faisant du vélo ? Qu’est-ce que je crains ? 

Pratiquer du cyclisme : qu’est-ce que vous pouvez craindre ? 

Il est clair que, hormis tous les bénéfices qu’il y a à faire du vélo, ça demeure un apprentissage. Je vous le dis sincèrement. J’ai dû tomber, et retomber encore et encore avant de devenir plus forte au vélo. Donc, c’est clair que pour y arriver, il faut au préalable.

D’une part, je conseille à toutes personnes souffrant de maladies comme les insuffisances cardio-vasculaires de faire du vélo avec modération. Le pédalage ne doit pas être trop intense pour vous. 

Aussi, le vélo de route est une activité à risques puisqu’il vous expose à d’éventuels accidents. Par conséquent, vous êtes candidats à de petites blessures. C’est pour cette raison que vous devez privilégier le casque. 

D’autre part, j’ai fait le constat que j’avais particulièrement des douleurs et brûlures aux pieds. Mais, très vite, j’ai pris de nouvelles chaussures, adaptées à cette activité et donc des chaussures adaptées aux cales du vélo et bim, les douleurs sont parties. 

Hormis ces quelques risques, il y a celui lié aux douleurs aux fesses. En effet, un mauvais positionnement de votre selle peut causer entre autres des inflammations de votre vulve. 

En gros, moi je continue de faire du vélo, non seulement parce que c’est devenu ma passion, mais surtout parce que ça présente tant d’avantages. Même s’il y a des risques liés à cette activité, j’essaie tant bien que mal de les minimiser en les prévenant notamment.  

Salut, moi c'est Juliette

J'écris sur Monaplum depuis le lancement du blog pour partager sur les sujets qui me passionnent. Je suis maman de deux petits monstres qui m'occupent beaucoup et suis rédactrice web dans la vie ;)

Envie de découvrir plus d'articles dans d'autres catégories ?

À propos de Monaplum

Nous sommes plusieurs à écrire ici, Juliette, Romane, Pauline et même Vincent. Vous allez trouver ici toutes nos petites et grandes découvertes, escapades ou astuces. Notre but est de vous partager chaque expérience et de la vivre à 100%, quelqu'elle soit. Bienvenue sur notre espace d'écriture et de partage !